Prends le temps de choisir ton établissement

Renseigne-toi sur ton école. N’hésite pas à consulter des avis sur Internet, à interroger ton entourage, voire même à prendre contact avec des étudiants de l’école pour leur poser tes questions. La qualité des cours dispensés et l’expérience professionnelle des intervenants seront déterminantes pour les connaissances que tu veux acquérir et pour la valeur/reconnaissance de cette formation par le monde professionnel.

Ne pas s’y prendre au dernier moment pour trouver son entreprise

C’est souvent le premier piège qu’il faut savoir éviter. Un temps de réflexion est nécessaire avant de s’engager dans un parcours en alternance. Après avoir visité des établissements de formation et choisi ta formation, il ne faut pas tarder pour rechercher son entreprise. Commencer le plus tôt possible offre la possibilité de rencontrer plusieurs sociétés et d’affiner l’environnement dans lequel on souhaite travailler.

Intègre-toi

Le succès d’une alternance passe par la réussite de ton intégration au sein de l’entreprise. Dès son arrivée, l’alternant doit manifester son intérêt pour le fonctionnement, l’activité, les codes et la culture de l’entreprise afin de favoriser son intégration. Tu dois dès ton premier jour être acteur : observer, s’informer, s’interroger, poser des questions, échanger avec ton tuteur, aller vers les autres, être curieux. Bien intégrés, ces aspects peuvent représenter un CDI à la clé.

Appuie-toi sur ton tuteur (ta tutrice)

Au sein de l’entreprise, ton référent sera un maître d’apprentissage en apprentissage ou un tuteur dans le cadre d’un contrat de professionnalisation. Cette personne sera en lien avec ton référent à l’école et s’assurera que, sur ton temps en entreprise, tu montes en compétences dans la continuité et le respect de ton programme. En cas de difficultés, qu’elles soient organisationnelles, relationnelles ou autres, fais-lui  en part. Ne t’isole  pas et n’accumule pas de retard. Il saura trouver une solution.

Sois Curieux

Tu n’es pas obligé de ne parler qu’à ton maître d’apprentissage ou tuteur. N’hésite pas à demander des précisions sur les missions de chacun. Sois enthousiaste et motivé, mais n’hésite pas à dire que tu ne sais pas faire quelque chose : après tout, tu es là pour apprendre.

Ne délaisse pas les cours

Le côté pratique de la formation est indéniable, c’est tout l’avantage de l’Alternance. Le travail en entreprise, plus concret, permet d’acquérir de l’expérience et des compétences. Néanmoins, l’aspect théorique de la formation et l’expérience en entreprise sont tous deux essentiels. Conserver un bon niveau de théorie dans toutes les matières scolaires assure également une poursuite d’études plus facile, qu’il s’agisse d’une spécialisation ou d’une réorientation.

Joue la carte professionnelle

Tout alternant doit assumer d’emblée son statut de salarié à part entière. L’écueil consiste à jouer sur tous les tableaux en fonction des différentes périodes de formation : tantôt étudiant, tantôt professionnel… L’alternance impose des règles qu’il s’agit de respecter : La ponctualité, la concentration, la motivation doivent être des préoccupations de chaque instant. Plus le niveau de formation est élevé, plus la somme des responsabilités à gérer augmente. C’est là le prix d’un véritable partenariat entre alternant, tuteur et formateurs.

Pro même à l’école

Ta posture à l’école doit être la même qu’en entreprise. Autrement dit, ton professionnalisme et ton sérieux doivent être reconnus en entreprise par les membres de ton équipe mais également en cours par tes professeurs et tes camarades. Même en cours tu es un véritable ambassadeur de l’entreprise, ton attitude positive ou négative peut avoir des impacts sur ton  image.

Tu dois également veiller à respecter les valeurs professionnelles que tu as acquises comme la rigueur, la ponctualité, l’assiduité ou encore la participation orale. Cela permettra à ton référent école de bien mesurer tes progrès et ta plus grande maturité.

 

Être Humble

L’alternance est avant tout une filière d’apprentissage, et même, pour tout dire, l’évolution des métiers est tellement rapide qu’on apprend à tout âge . Il existe une différence entre ne pas s’accorder avec un formateur ou son tuteur en opposant son point de vue et ne pas tenir compte de l’avis des personnes encadrantes. Ton attitude face à la critique conditionnera donc toute l’efficacité et l’importance de ta formation.

Se préserver, se reposer

L’alternance impose un rythme particulièrement soutenu. Certaines périodes (Noël, Pâques) sont délicates à franchir, apprends à gérer convenablement ton temps, à t’octroyer des plages de récupération et à travailler efficacement afin de ne pas perdre de temps.

Un dernier conseil ? Ne pas s’éparpiller !